Regards croisés sur les pratiques ODD

Après la publication du référentiel « modèles socio-économiques d’intérêt général » puis de celui sur « l’évaluation partenariale en pratique », Le RAMEAU vient de publier le rapport de recherche « L’ODD 17 en pratique pour relever nos défis communs ». Cette publication met en lumière l’importance de l’hybridation des modèles socio-économiques pour réussir les Objectifs de Développement Durable.

En effet, les analyses exploratoires des différents acteurs de l’écosystème sur leurs pratiques ODD (entreprises, ESS, Enseignement Supérieur & Recherche et Collectivités territoriales) montre que nous devons collectivement appréhender 3 questions systémiques :

  • Comment conduire le changement sur les territoires et au sein des organisations face à l’augmentation des besoins sociétaux et à la raréfaction des ressources ?
  • Comment hybrider les modèles socio-économiques en articulant les spécificités des différents profils d’acteurs, plutôt qu’en recherchant un modèle universel ?
  • Comment « apprendre à faire alliance » pour réussir les ODD ?

Yes, un nouveau service pour les associations et les fondations

Après 3 ans de travail, la base de données sur les financements yesasso.org vient d’être mise en ligne. Elle permet aux associations de recherche les différentes sources de financement au travers de plus de 1 000 sources classées et mises à jour.

Ce service est une avancées structurante, et Le RAMEAU y est associé depuis l’origine du projet dans le cadre de son programme de recherche sur le numérique au service de l’innovation sociétale.

21 enseignements, outils et acteurs pour convaincre de la pertinence d’une hybridation des modèles socio-économiques

C’est ce 25 septembre 2019, à l’occasion du 4ème anniversaire de la signature des Objectifs de Développement Durable, que le Président de la République annonce à l’ONU la « feuille de route des ODD » pour la France.  L’Agenda 2030 est un programme « ambitieux et porteur d’espoir » co-construit par les 193 Etats membres de l’ONU. Si, dès 2015, les 17 ODD donnaient le cadre des objectifs collectifs, encore fallait-il que chaque pays définisse la trajectoire qui lui est propre, en fonction de ses besoins prioritaires et de ses spécificités. La feuille de route fixe donc « un cap pour une France entreprenante, solidaire et écologique, qui ne laisse personne de côté et ne vit pas au crédit de ses enfants ni de leur environnement ». Elle se décline autour de 6 axes[1].

Après « agir pour une transition juste », la seconde priorité – qui est son corollaire – est de « transformer les modèles de sociétés ». Cela passe nécessairement par l’invention de modèles socio-économiques pertinents. Ils sont en effet le 3ème levier d’innovation sociétale avec les solutions nouvelles et les nouvelles articulations au sein de l’écosystème, tel que le décrit le modèle d’investisseur sociétal[2].

Dès 2013, les travaux de recherche empirique du RAMEAU soulignaient l’émergence d’une 3ème « économie passerelle », fondée sur les coopérations entre les acteurs d’univers différents permettant de réaliser une véritable hybridation des modèles socio-économiques. Le rapport « l’Entreprise Responsable » publié à l’occasion des Assises de l’entrepreneuriat posait ainsi les prémisses d’une réflexion collective sur cette question[3]. Le RAMEAU s’engageait alors à mener des expérimentations complémentaires pour éclairer le sujet, capitaliser les expériences, modéliser les résultats et concevoir les outils adaptés pour les organisations et les territoires.

7 ans après, les enseignements sont nombreux, tout comme les outils et les acteurs pour accompagner la mise en œuvre d’une démarche ambitieuse de co-construction du bien commun pour réussir l’Agenda 2030. Loin d’être un rêve, c’est déjà une réalité en émergence sur les territoires. Le cycle « 21 jours pour convaincre » qui s’achève en a retracé le chemin collectif. Les enseignements sont capitalisés dans la note prospective « l’hybridation des modèles socio-économiques en pratique » que publie aujourd’hui même Le RAMEAU.

Pour aller plus loin, le cycle « ODD & innovations sociétales : à l’écoute des territoires ! » qui débute le 26 septembre donnera des clés de lecture sur les moyens de s’approprier l’ODD 17 : « apprendre à faire alliance » au service du bien commun. N’hésitez pas à en suivre le cheminement sur le site du RAMEAU.

 

[1] Feuille de route pour la France pour l’Agenda 2030 (Gouvernement Français, septembre 2019)
[2] Guide pratique « l’investissement sociétal en action » (AG2R LA MONDIALE – Le RAMEAU, octobre 2018)
[3] Rapport « l’Entreprise Responsable », contribution aux Assises de l’entrepreneuriat (Le RAMEAU, février 2013)

3 outils pour transformer son modèle socio-économique

Pour agir efficacement, il est essentiel de s’inspirer des pratiques éprouvées par l’expérience. Dès 2013, le rapport « l’Entreprise Responsable » publié à l’occasion des Assises de l’entrepreneuriat posait les prémisses d’une réflexion collective sur l’hybridation des modèles socio-économiques. Le RAMEAU s’était engagé à éclairer ce mouvement vers une 3ème « économie passerelle », fondée sur les coopérations entre les acteurs d’univers différents.

Après 7 ans d’expérimentations, de capitalisation des pratiques pionnières, de modélisation des résultats et de conception des méthodes adaptées pour les organisations et les territoires, les enseignements sont nombreux, tout comme les outils et les acteurs pour accompagner la mise en œuvre d’une démarche ambitieuse de co-construction du bien commun pour réussir l’Agenda 2030.

 

L’essentiel :

Pour aller plus loin, le cycle « 21 jours pour convaincre » a retracé le cheminement collectif de 7 ans de recherche empirique. Les enseignements sont capitalisés dans la note prospective « l’hybridation des modèles socio-économiques en pratique » que publie Le RAMEAU le 25 septembre. Elle sera disponible sur le centre de ressources numériques « modèles socio-économiques d’intérêt général ».

Modèles socio-économiques hybrides : 21 jours pour convaincre !

Que vous soyez plutôt recherche (qu’est-ce que Le RAMEAU a découvert durant 12 ans de cheminement collectif ?), plutôt terrain (quels sont les outils pertinents pour s’informer, se former et agir efficacement ?) ou plutôt accompagnement (qui peut m’aider concrètement à m’éclairer sur les transformations des modèles socio-économiques ?) …, ce cycle est fait pour vous.

Du 5 au 25 septembre, retrouvez tous les jours sur le blog du RAMEAU le carnet de voyage sur l’étape du jour.

Le cycle « 21 jours pour convaincre »  débute aujourd’hui à l’occasion de la conférence « Intérêt général : quels nouveaux modèles économiques ? », introduite par le Secrétaire d’Etat Gabriel ATTAL, lors du Forum Mondial Convergences, et se conclura le 25 septembre à l’ONU par l’annonce par le Président de la République de la « feuille de route » des Objectifs du Développement Durable pour la France.

3 dates à retenir :

09/09 : 1ère session du MOOC « Modèles économiques associatifs » de l’ESSEC et du RAMEAU sur la plateforme Coursera.

15/09 : publication du référentiel « Modèles socio-économiques d’intérêt général » du RAMEAU chez JURIS Associations.

19/09 : webinaire « Transformer son modèle socio-économique » de la plateforme « L’innovation territoriale en actions ! ». A cette occasion sera lancé le flybook du référentiel « Modèles socio-économiques d’intérêt général ».

Etat de l’art des modèles socio-économiques associatifs

Fort d’une décennie de recherche, Le RAMEAU publie l’état de l’art des modèles socio-économiques associatifs.

Au-delà du rappel de la définition et de l’éclairage sur les trois leviers des modèles socio-économiques (recherches humaines, ressources financières et alliances stratégiques), cette publication insiste sur la distinction entre les modèles d’intérêt général et ceux des opérateurs économiques d’utilité sociale. Elle décline aussi la typologie des modèles d’intérêt général pour permettre aux associations et aux têtes de réseau de se positionner sur cette question stratégique pour leur avenir et celui des missions qu’elle porte.

Recherches & Solidarités : une étude sur l’accompagnement des associations

A l’occasion du Forum National des Associations et des Fondations, Recherches & Solidarités publié l’étude « Etat des lieux et attente sur l’accompagnement des associations », en partenariat avec l’ADASI et Le RAMEAU.

15 jours après la publication du guide « L’investissement sociétal en actions ! », cette étude éclaire sur les priorités des associations. Sans grande surprise, c’est sur les modèles socio-économiques que les attentes sont les plus fortes pour 1 association sur 2. Soulignons aussi que 1 association sur 3 déclare souhaiter être accompagnée dans son développement et l’évolution de son projet stratégique.

Pour aller plus loin :

L’investissement sociétal au cœur des débats !

Le 3 octobre, Le RAMEAU et AG2R LA MONDIALE ont publié, en partenariat avec la CDC et le CGET, le guide « L’investissement sociétal en actions ! ».

Ce guide est destiné aux investisseurs sociétaux qui souhaitent accroître l’effet de levier de leurs engagements. Il permet de comprendre les enjeux des investisseurs et des projets d’innovation sociétale, d’apporter à l’investisseur un cadre de réflexion pour être en capacité d’analyser les projets d’innovation et ainsi être en mesure de déterminer le juste dimensionnement de l’investissement, et enfin, des méthodes et outils pour mettre en œuvre une telle démarche. Ce guide a pour vocation de faire la pédagogie de ce qu’est l’innovation sociétale : ses spécificités en termes de processus d’innovation, de modèles socio-économiques et les besoins des structures porteuses tout au long de son cheminement. Il permet de répondre aux questions que se posent les investisseurs sociétaux lorsqu’ils souhaitent soutenir des projets associatifs d’intérêt général.

Téléchargez le guide « L’investissement sociétal en actions ! »

6ème volet MSE de Juris Association

Comme chaque année depuis 2013, Le RAMEAU à eu le plaisir de coordonner le dossier  annuel du JURIS Association sur les modèle socio-économiques. Le thème 2018 : « l’hybridation » !

Dès le 1er juillet, découvrez ce 6ème volet qui expose comment les 3 leviers des MSE associatifs s’enrichissent de nouvelles pratiques : les richesses humaines se diversifient, les ressources financières sont un nouveau levier d’innovation, et les nouvelles alliances permettent de faire émerger des solutions pertinentes pour répondre à l’accroissement des besoins sociétaux.

Pour retracer l’histoire du cheminement collectif sur les modèles socio-économiques, (re)lisez les dossiers des années précédentes :